Permalien Courriel Export
Livre imprimé
Théorie critique du réformisme conservateur : genèse de la matrice réformiste en Allemagne à l'époque de la Révolution française
Auteur
Éditeur Classiques Garnier
Année 2018
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Théorie critique du réformisme conservateur : genèse de la matrice réformiste en Allemagne à l'époque de la Révolution française
Éditeur
Description
1 vol. (522 p.) ; 22 cm
Collection
Autre support
Théorie critique du réformisme conservateur Genèse de la matrice réformiste en Allemagne à l'époque de la Révolution française 2018
Notes
Bibliogr. p. [497]-507. Index
Collaborateurs
Sujets
Classification Dewey
320
Résumé
La 4ème de couv. indique : "Le réformisme est une tradition moderne dont l'étude retrace l'origine afin d'y reconnaître une forme de conservatisme qui flirte avec la réaction contre la révolution. Ce réformisme conservateur est né en Allemagne d'une opposition burkienne à la Révolution française qui s'accentue entre 1790 et 1793. Les burkiens allemands (Rehberg, Gentz, etc.) s'engouffrent dans la brèche ouverte par Burke, qui oppose deux types de révolution et de réforme, pour construire une dichotomie tranchée entre réforme et révolution. Entre conservation et contre-révolution, le réformisme conservateur poursuit l'objectif de prévenir toute révolution en améliorant les institutions monarchiques sans jamais remettre en question le système socio-politique."
ISBN
978-2-406-06541-8
978-2-406-06540-1
2-406-06540-5
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4