Permalien Courriel Export
Thèse
La stratégie nucléaire de l'OTAN : dissuasion élargie et rôle des armes nucléaires américaines en Europe, 1949-1992
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 1994
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
La stratégie nucléaire de l'OTAN : dissuasion élargie et rôle des armes nucléaires américaines en Europe, 1949-1992
Éditeur
Description
2 vol. (472 f.) ; 30 cm
Reproduit comme
La stratégie nucléaire de l'OTAN dissuasion élargie et rôle des armes nucléaires américaines en Europe, 1949-1992 [1996]
Notes
Publication autorisée par le jury
Bibliogr.
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 1994
N° national de thèse
FR 1994IEPP0037
Collaborateurs
Variantes de titres
NATO's nuclear strategy : extended deterrence and the role of US nuclear weapons in Europe, 1949-1992 eng
Sujets
Classification Dewey
355.031
Résumé
Cette étude est une synthèse sur l'histoire de la stratégie nucléaire de l'OTAN dans ses aspects opérationnels, des origines à la fin de la guerre froide. Son fil conducteur est le rôle des armements nucléaires américains stationnés sur le continent européen. Les questions posées tiennent : aux conditions d'élaboration de la stratégie de l'OTAN ; à sa nature ; et à son évolution historique. Une première partie est intitulée "à la recherche d'une doctrine commune : les dilemmes de la dissuasion élargie". Elle décrit, notamment, la naissance du concept d'emploi tactique de l'arme nucléaire, et les difficultés rencontrées à l'OTAN pour mettre en oeuvre une stratégie fondée sur un emploi massif de l'arme nucléaire. Une deuxième partie, intitulée "la solution aux dilemmes ? La riposte graduée comme mode opératoire de la dissuasion élargie" analyse les compromis de la doctrine de riposte graduée, sa traduction sur le plan opérationnel, et les ajustements réalisés en termes de posture. Une troisième partie, "la dissuasion élargie à l'épreuve ? La stratégie de l'OTAN face au dégel est ouest" analyse les conséquences des bouleversements politiques en Europe pour la stratégie de l'OTAN, et s'interroge sur la validité future de cette stratégie. En conclusion, il est notamment avancé que le volontarisme politique des gouvernements de l'alliance a joué un rôle déterminant dans l'élaboration de la stratégie nucléaire de l'OTAN, et a permis à celle-ci de suivre une évolution cohérente. Une analyse critique de l'efficacité de la stratégie de l'OTAN est également proposée.
This study offers a comprehensive perspective on the operational aspects of NATO's nuclear strategy, through an analysis of the role of us nuclear weapons in Europe from 1949 to 1992. Preliminary questions concern : the way NATO's strategy has been constructed ; the nature of this strategy ; and the structure of its historical evolution. Part I, "looking for a common doctrine : the dilemmas of extended deterrence", describes the emergence of the concept of tactical use of nuclear weapons, and the difficulties encountered in the alliance to implement a strategy based on a massive recourse to nuclear weapons. Part II, "a solution to the dilemmas ? Flexible response as a modus operandi for extended deterrence" analyses the compromises on which flexible response is based, the way this strategy has been implemented, and the subsequent modifications in NATO's nuclear posture. Part III, "challenge to extended deterrence : NATO's nuclear strategy and the end of the cold war", analyses the consequences of the political upheavals in Europe for NATO's nuclear strategy, and questions the validity of this strategy. In conclusion, the author suggests, in particular, that political will has played a key role in ensuring that NATO's nuclear strategy develops in a coherent fashion. A critical analysis of NATO's nuclear strategy is also included.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4