Permalien Courriel Export
Thèse
Santé et nutrition communautaires dans les bidonvilles de Manille : peut-on lutter contre la malnutrition sans combattre la pauvreté ?
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 1996
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Santé et nutrition communautaires dans les bidonvilles de Manille : peut-on lutter contre la malnutrition sans combattre la pauvreté ?
Éditeur
Description
1 vol. (265 f.) : ill., cartes ; 30 cm
Reproduit comme
Santé et nutrition communautaires dans les bidonvilles de Manillle peut-on lutter contre la malnutrition sans combattre la pauvreté ? [1997]
Notes
Publication autorisée par le jury
Bibliogr.
Note de thèse
Thèse de doctorat : Sciences économiques. Démographie économique : Paris, Institut d'études politiques : 1996
N° national de thèse
FR 1996IEPP0031
Collaborateurs
Variantes de titres
Community health and nutrition in four urban slums : iIs it necessary to combat poverty in order to fight malnutrition ? eng
Sujets
Classification Dewey
363
Résumé
Nous avons mené une enquête dans quatre bidonvilles de Manille (Philippines) afin d'évaluer l'impact d'un programme de santé et de nutrition communautaire. Des données économiques, démographiques et sociales ont été recueillies auprès d'un échantillon aléatoire de 1888 ménages. Des mesures anthropométriques ont été relevées sur tous les enfants de moins de six ans appartenant aux ménages de ce même échantillon. Une centaine d'entretiens semidirectifs et des discussions de groupe ont été organisés pour mieux comprendre les perceptions des habitants relatives aux problèmes de leurs quartiers. Les résultats montrent que le programme a eu un impact positif sur la prévalence de la malnutrition, sans toutefois valider les hypothèses du programme. En effet, contrairement à celles-ci, le statut nutritionnel est détermine avant tout par l'âge, le rang, et le poids de naissance de l'enfant, le statut nutritionnel et les indicateurs usuels de la pauvreté sont aussi corrélés, mais beaucoup plus faiblement. Nous expliquons par ailleurs pourquoi la participation communautaire n'est pas la meilleure stratégie pour obtenir une amélioration durable de la santé et de la nutrition d'une population urbaine. Nous concluons en remarquant que les interventions des ONG en santé et nutrition doivent se limiter au dépistage, à la réhabilitation et aux soins prénataux. Les ONG ne devraient pas se disperser en projets micro-économiques visant à augmenter les revenus des familles les plus pauvres.
We conducted a survey in four slums in metro Manila (Philippines) to evaluate the impact and sustainability of a community based health and nutrition program. Economic, demographic and health data were gathered from a random sample of 1888 households. Anthropometric measurements were collected from 2077 preschool children belonging to the sample households. Various rapid appraisal techniques were also used to analyze the communities' perception of their problems. Findings show that nutritional status is determined by the child's age, birth rank and weight at birth. Nutritional status of preschool children and the traditional indicators of poverty are at best weakly related. We also discuss why community participation is not an appropriate strategy to sustain impact on nutritional or health status of urban populations. We conclude that nutrition interventions should concentrate on case finding, nutritional rehabilitation and prenatal care. Health agencies should not disperse themselves in poverty alleviation or efforts to tap community resources.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)

Voir aussi

 

inMedia v4.4