Permalien Courriel Export
Thèse
La guerre biologique : aventures françaises
Auteur
Éditeur Editions matériologiques
Année DL 2017
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
La guerre biologique : aventures françaises
Éditeur
Description
1 vol. (239 p.) ; 24 cm
Collection
Autre édition
La guerre biologique perspective historique et critique 2011
Autre support
La guerre biologique aventures françaises
Notes
Notes bibliogr. Index
Note de thèse
Texte remanié de Thèse de doctorat : Philosophie : Paris 1 : 2011
Collaborateurs
Sujets
Classification Dewey
358.38
Contenu
Introduction : La guerre biologique, aventure française ; Chapitre 1 : Guerre microbienne, guerre bactériologique ; Chapitre 2 : Première aventures françaises ; Chapitre 3 : La création d'un programme français d'armement biologique (1921-1940) ; Chapitre 4 : Le sort du programme françiais pendant la Seconde Guerre mondiale ; Chaptire 5 : La libération et la Commission médicale de défense contre la guerre moderne ; Chapitre 6 : Le savoir-faire allemand et "l'odieuse contrainte" ; Chapitre 7 : Vers une défense biologique ; Chapitre 8 : La Commission des études et expériences chimiques et bactériologiques ; Chapitre 9 : Destruction massive et réaction en chaîne ; Chapitre 10 : Vers un réarmement (1959-1965) ; Chapitre 11 : Réorganisation et privatisations ; Chapitre 12 : Les essais du sahara et la Sodeteg ; Chapitre 13 : Le secret d'Etat et la loi ; Conclusion
Résumé
La 4e de couv. indique : "La Guerre biologique. Aventures françaises est le premier ouvrage de synthèse sur les programmes de guerre biologique français. En mettant en évidence une genèse conceptuelle complexe et toujours secrète, Etienne Aucouturier montre que la dissociation institutionnelle contemporaine entre les armes chimiques et biologiques ne reflète qu'un projet, celui de doter la France des moyens de cibler sélectivement le vivant, en effectuant des frappes littéralement chirurgicales, au moyen de poisons ou d'agents pathogènes. De l'invention des aérosols microbiens avant la Première Guerre mondiale aux derniers essais d'armes chimiques dans le désert algérien, dans les années 1970 après les accords d'Évian, il documente avec précision les recherches scientifiques et techniques menées en vue d'atteindre ce but de guerre. Mais il fait aussi état d'interactions constantes entre la sphère de la recherche biomédicale civile et la sphère militaire, en France, au XXe siècle, en retraçant parallèlement l'histoire des débats, entre politiciens, militaires et scientifiques, autour de la guerre biologique. Aspect important de la stratégie militaire des trois dernières Républiques, celle-ci fut discutée aux plus hauts niveaux de l'État français et des hiérarchies scientifiques et militaires. Ces interactions, qui se sont déroulées dans le plus grand secret, manifestent une forme d'entente secrète entre des institutions biomédicales et la stratégie militaire françaises. Ce livre la décrit, à l'aide d'un grand nombre de documents d'archives, devenus difficilement consultables. En inversant l'ordre de l'analyse courant - qui dissocie les armes chimiques et biologiques - et en se focalisant sur le but recherché par les militaires - de cibler sélectivement le vivant -, il nous fournit aussi un appareillage conceptuel dynamique, historiquement justifié, qui permet d'envisager autant que de craindre les formes futures de la guerre biologique."
ISBN
978-2-37361-118-2
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4