Permalien Courriel Export
Thèse
Constructing regionalism from sectoral cooperation : a comparative analysis of the emergence, outcomes, and effects of South American health and defence cooperation within UNASUR
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Constructing regionalism from sectoral cooperation : a comparative analysis of the emergence, outcomes, and effects of South American health and defence cooperation within UNASUR
Éditeur
Description
1 vol. (XVI-228 p.) : ill. ; 30 cm + résumé en français (22 p.)
Est un fac-similé
Constructing regionalism from sectoral cooperation a comparative analysis of the emergence, outcomes, and effects of South American health and defence cooperation within UNASUR
Notes
Thèse soutenue en co-tutelle
Ecole(s) Doctorale(s) : Institut d'études politiques (Paris). École doctorale
Autre(s) contribution(s) : Giovanni Orsina (Président du jury) ; Olivier Dabène, Carlos Closa, Detlef Nolte, José Antonio Sanahuja Perales (Membre(s) du jury) ; Detlef Nolte, José Antonio Sanahuja Perales (Rapporteur(s))
Bbliogr. p. 200-225
Note de thèse
Reproduction de Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2016
Reproduction de Thèse de doctorat : Science politique : Institute for Advanced Studies Lucca (Lucca, Italie) : 2016
N° national de thèse
FR 2016IEPP0034
Collaborateurs
Variantes de titres
De la coopération sectorielle à la construction du régionalisme une analyse comparative de l’émergence, des produits et de l’impact de la coopération en matière de santé et de défense au sein de l’Union des nations sud-américaines (UNASUR) fre
Sujets
Classification Dewey
327.8
Résumé
Ce travail traite de l’émergence, des conséquences et des résultats de la coopération régionale dans les domaines de la santé publique et de la défense au sein du cadre institutionnel de l’UNASUR. En nous concentrant sur la coopération sectorielle dans deux domaines aussi différents et importants que la santé et la défense, nous avons essayé d’éclairer les mécanismes, les moteurs, les schémas institutionnels ainsi que les résultats du régionalisme sectoriel en Amérique du Sud. En procédant ainsi, ce travail prétend contribuer à l’étude de l’UNASUR et du régionalisme sud-américain, en explorant les logiques endogènes et les dynamiques d’une coopération sectorielle entre les états sud-américains qui ont été considérablement négligées par la littérature sur les particularités régionales. Les chercheurs se sont particulièrement penchés sur l’UNASUR en le considérant soit comme le produit d’une mutation structurelle post-hégémonique et post-libérale mise en place par la zone sud-américaine en réponse à la reconfiguration multipolaire du système international et de l’économie mondiale ou comme une organisation régionale souffrant des limitations institutionnelles caractéristiques de l’intergouvernementalité et s’imbriquant inefficacement avec les autres organisations régionales. Une attention moindre s’est portée sur ce qui se joue réellement au sein des Conseils Sectoriels de l’UNASUR. Nous considérons que pour pouvoir comprendre l’importance de l’UNASUR ainsi que les logiques qui sous-tendent l’évolution du régionalisme sud-américain, il est nécessaire d’en savoir plus sur les raisons pour lesquelles les gouvernements ont mis en place une institution régionale pour poursuivre une coopération dans un espace politique donné, sur les caractéristiques et l’impact d’institutions sectorielles régionales ainsi que sur les conséquences et les effets d’une coopération sectorielle. Ce travail tente de combler un vide dans la littérature sur le régionalisme sud-américain en offrant une analyse - fondée sur de nombreux éléments à la fois empiriques et théoriques – de la manière dont les états sud-américains construisent le régionalisme à l’aide d’une coopération sectorielle intergouvernementale.
This research deals with the emergence, outcomes, and effects of regional cooperation in the fields of public health and defence within the UNASUR institutional framework. By zooming into sector-based cooperation in two diverse, yet equally important policy areas such as health and defence, I try to shed light on the triggers, drivers, institutionalisation patterns, and results of sectoral regionalism in South America. In doing so, the research intends to contribute to the study of UNASUR and South American regionalism, exploring the endogenous logics and dynamics of sector-based cooperation among South American states that have been largely neglected by the area-specific literature. Scholars have predominantly analysed UNASUR either as the result of a structural post-hegemonic and post-liberal shift experienced by the South American region in response to the multipolar reconfiguration of the international system and the world economy or as a regional organisation that suffers from the institutional limitations typical of intergovernmentalism and overlaps ineffectively with other regional organisations. Less attention has been paid to what does actually happen within the UNASUR Sectoral Councils. I posit that in order to grasp the significance of UNASUR and the logics underlying the evolution of South American regionalism, we need to know more about why governments set up a regional institution for pursuing cooperation in a given policy area, what are the characteristics and impact of regional sector-based institutions, and what are the outcomes and effects of sectoral cooperation. This research attempts to fill this gap in the literature on South American regionalism by providing an empirically rich and theoretically grounded analysis of how South American states are constructing regionalism through intergovernmental sectoral cooperation.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4