Permalien Export
Thèse
Testimony of war in the works of Marguerite Duras : an alternative discourse of otherness and responsibility
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Testimony of war in the works of Marguerite Duras : an alternative discourse of otherness and responsibility
Éditeur
Description
1 vol. (306 p.) ; 30 cm + résumé en français (54 p.)
Est un fac-similé
Testimony of war in the works of Marguerite Duras an alternative discourse of otherness and responsibility
Notes
Thèse soutenue en co-tutelle
Ecole(s) Doctorale(s) : Institut d'études politiques (Paris). École doctorale
Partenaire(s) de recherche : Centre d'histoire de Sciences po (Paris) (Laboratoire)
Autre(s) contribution(s) : Astrid von Busekist (Président du jury) ; Emmanuelle Loyer, Orly Lubin, Gisèle Sapiro, Galia Yanoshevsky (Membre(s) du jury) ; Gisèle Sapiro, Galia Yanoshevsky (Rapporteur(s))
Bibliogr. p. 291-306
Note de thèse
Reproduction de Thèse de doctorat : Histoire : Paris, Institut d'études politiques : 2016
Reproduction de Thèse de doctorat : Histoire : Tel-Aviv university : 2016
N° national de thèse
FR 2016IEPP0047
Collaborateurs
Variantes de titres
Témoignage de la guerre dans l'oeuvre de Marguerite Duras discours alternatif de l'altérité et de la responsabilité fre
Sujets
Classification Dewey
944.081 6
Résumé
Cette étude décrit la singulière conception de la responsabilité qui se dégage des œuvres de Marguerite Duras sur la Seconde Guerre mondiale, en raison de son approche unique des thèmes de l'altérité (internes et externes) et des « Autres ». Mon étude montre comment les œuvres de Duras (les textes littéraires et les films) créent une interaction entre la mémoire et l'histoire, d'une manière qui offre une alternative aux récits et narratives dominantes de son époque. Mon analyse de l’œuvre de Duras se base sur trois cadres théoriques: une approche historique de la France, de la Seconde Guerre mondiale et de la mémoire collective française de ces années ; une perspective féministe de l'écriture des femmes sur la guerre ; et enfin, les théories du témoignage de l'Holocauste. Cette analyse multidisciplinaire, historique, culturelle, philosophique et éthique, me permet de démontrer comment les œuvres de Duras contribuent à la discussion publique autour de la responsabilité de la France par rapport à son histoire. Plus largement, mon étude permet de repenser le concept de « témoignage » et ses fonctions éthiques. Mon argument principal est que la lecture des œuvres de Duras en tant que témoignage offre une voie alternative concernant les questions historiques et les questions de la mémoire, de la narration et de la représentation. Cette lecture permet également de reconsidérer des concepts multi-niveaux tels que : la guerre, les relations de genre en temps de guerre, la vengeance, l’ennemi, la torture et la justice. Par conséquent, à travers l’analyse des œuvres de fiction et des récits autobiographiques de Duras, l'étude démontre comment la pratique du témoignage de l’auteure peut interpeller les lectrices et les lecteurs, en les encourageant à assumer une responsabilité au présent pour les événements du passé.
This study describes the unique conception of responsibility derived from Marguerite Duras' works about World War II by virtue of her unique approach in these works to the themes of otherness (both internal and external) and "Others." It demonstrates how Duras' works (both texts and films) create an interplay between memory and history in a way that offers an alternative to the dominant narratives of her era as well as to its dominant modes of narration. The discussion unfolds within three theoretical frameworks: the historical discourse about France in WWII and about the French collective memory of these years; the feminist discourse about women's writing on war; and the discourse about Holocaust testimony. This historical, cultural, and philosophical-ethical multidisciplinary analysis allows me to demonstrate how Duras' works contribute to the ongoing discussion about the French responsibility concerning their history and at the same time, more broadly, to rethink the concept of "testimony" and testimony’s ethical functions. My main argument is that reading Duras' works as testimonies offers an alternative way of relating to questions of history, memory, narration, and representation, as well as to the meanings of multilayered concepts such as war, gender power relations in war, revenge, enemy, torture, and justice. Hence, the study demonstrates through the fictional and autobiographic works of Duras how the practice of testimony can involve an assumption of responsibility for past events in the present.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4