Permalien Courriel Export
Thèse
The localization of caste politics in Uttar Pradesh after Mandal and Mandir : reconfiguration of identity politics and party-elite linkages
Auteur
Éditeur Sciences Po [diffusion/distribution]
Année 2016
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
The localization of caste politics in Uttar Pradesh after Mandal and Mandir : reconfiguration of identity politics and party-elite linkages
Éditeur
Description
1 vol. (369 p.) : ill., cartes ; 30 cm + résumé en français (50 p.)
Est un fac-similé
The localization of caste politics in Uttar Pradesh after Mandal and Mandir reconfiguration of identity politics and party-elite linkages
Notes
Ecole(s) Doctorale(s) : Institut d'études politiques (Paris). École doctorale
Partenaire(s) de recherche : Centre de recherches internationales de Sciences Po (Paris) (Laboratoire)
Autre(s) contribution(s) : James Manor (Président du jury) ; Christophe Jaffrelot, Mukulika Banerjee, Stéphanie Tawa Lama-Rewal, Philip Oldenburg (Membre(s) du jury) ; Mukulika Banerjee, Stéphanie Tawa Lama-Rewal (Rapporteur(s))
Bibliogr. p. 342-360
Note de thèse
Reproduction de Thèse de doctorat : Science politique. Asie : Paris, Institut d'études politiques : 2016
N° national de thèse
FR 2016IEPP0043
Collaborateurs
Variantes de titres
La localisation des politiques de caste en Uttar Pradesh après Mandal et Mandir reconfiguration des politiques identitaires et des liens partis-élites fre
Sujets
Classification Dewey
306.2
Résumé
La thèse porte sur les transformations des politiques électorales dans l’état de l’Uttar Pradesh, Inde, dans la période suivant une phase de cristallisation et de politisation des identités de castes et religieuses. La thèse considère l’évolution d’un certain nombre d’indicateurs de la vie politique de cet état pour faire état de changements profonds des ressorts de la mobilisation politique. Au cours de la période considérée, il est observé que les formes mobilisation horizontale de la caste se sont estompées au profit de transactions locales entre groupes et individus inscrits dans des contextes socio-économiques différenciés. Cette localisation des politiques de caste a conduit la caste à s’encastrer davantage dans le champ politique mais de manière moins transversale qu’auparavant. En d’autres termes, les partis politiques ne parviennent ni ne souhaitent plus mobiliser leurs électeurs en usant registre de la caste horizontalement, par-delà le niveau local, mais font de la caste un élément central de le stratégies au niveau des circonscriptions. L’argument principal de la thèse consiste à dire que l’encastrement local de la caste s’effectue en lien étroit avec le contexte socioéconomique d’inscription. Une prosopographie des candidats et élus aux élections régionales de 2007 et 2012 révèle que les candidats sélectionnés par les principaux partis politiques tendent non seulement a l’être fonction de leur appartenance de caste ou de communauté religieuse mais également en fonction de leur ancrage dans les tissus économiques locaux. Une ethnographie politique confirme l’existence d’un processus d’intégration des élites politiques, sociales et économiques au travers des processus démocratiques. En d’autres termes, le profil des candidats et des élus tend à être socialement hétérogène mais économiquement homogène, ce qui contredit trahit en partie le caractère émancipatoire des mouvements politiques dits de basses castes.
This dissertation focuses on the transformations of electoral politics in the Indian state of Uttar Pradesh, afte period of crystallization and politicization of caste and religious-based identities. The dissertation studies evolution of a number of political indicators to reveal profound changes in the ways parties and candidates mobi voters. It is observed notably that the horizontal forms of caste-based mobilization that characterized much of politics of the state have receded in favour of local arrangements between parties, candidates and local social grou This leads the caste variable to become more deeply embedded into the political sphere, but locally.The main argument of this dissertation is the local embeddedness of caste took place in deep connection with th local economical context. The prosopography of candidates and elected representatives of the state assembly in 2 and 2012 reveals that parties tend to not only choose their candidates according to their ascriptive identity, but a following their inscription in local dominating economic networks. A political ethnography conducted across state confirms the existence of a process of integration or congruence of political, social and economic elites. Th the social composition of the state assembly tends to be both heterogeneous in terms of caste and homogeneou terms of economic background. This questions the emancipatory character or potential of caste-based mobilizat and representation.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)

Voir aussi

 

inMedia v4.4