Permalien Courriel Export
Thèse
Le ministère des Affaires étrangères indien (1947-2015) : la production d'une diplomatie sous-dimensionnée
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Le ministère des Affaires étrangères indien (1947-2015) : la production d'une diplomatie sous-dimensionnée
Éditeur
Description
Données textuelles
Reproduit comme
Le ministère des Affaires étrangères indien (1947-2015) la production d'une diplomatie sous-dimensionnée 2016
Notes
Titre provenant de l'écran-titre
Ecole(s) Doctorale(s) : Institut d'études politiques (Paris). École doctorale
Partenaire(s) de recherche : Centre de recherches internationales de Sciences Po (Paris) (Laboratoire)
Autre(s) contribution(s) : Frédéric Ramel (Président du jury) ; Guillaume Devin, Vincent Pouliot, Jean-Luc Racine, Christian Lequesne, Isabelle Saint-Mezard (Membre(s) du jury) ; Vincent Pouliot, Jean-Luc Racine (Rapporteur(s))
Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique. Relations internationales : Paris, Institut d'études politiques : 2016
N° national de thèse
FR 2016IEPP0025
Collaborateurs
Variantes de titres
The Indian Ministry of External Affairs (1947-2015) the production of a weak diplomacy eng
Sujets
Classification Dewey
327.54
Résumé
Afin d’analyser la posture diplomatique actuelle de l’Inde sur la scène internationale, ce travail de recherche étudie les processus d’institutionnalisation et d’adaptation du ministère des Affaires étrangères indien de 1947 à 2015. Le dispositif théorique de cette thèse conjugue les recherches menées sur l’adaptation des ministères des Affaires étrangères comme acteurs centraux de la diplomatie et la sociologie politique des institutions. En effet, on ne peut comprendre l’évolution de la diplomatie indienne que si on l’analyse à partir d’une démarche micro sociologique, par l’étude de ses lieux de production. Ces lieux désignent dans un sens restreint l’organisation du ministère des Affaires étrangères et le rôle qui y est joué par les diplomates. Dans un sens plus large, ils renvoient à l’interaction de ce ministère avec l’environnement diplomatique national et international. Cette thèse vise à démontrer la façon dont la vulnérabilité du ministère des Affaires étrangères indien, déterminée par son sous-dimensionnement structurel et sa marginalisation croissante dans le processus de décision, conditionne son adaptation graduelle aux évolutions de la mondialisation. Cette adaptation se manifeste par la plus grande importance donnée aux pratiques de « low diplomacy » comme la diplomatie économique, publique et consulaire. Mais elle reste fortement limitée, ce qui explique la posture diplomatique prudente de l’Inde sur la scène internationale, contrainte par la priorité donnée au développement économique du pays.
In order to analyse the evolution of India’s diplomacy, this work studies the adaptation of the Indian Ministry of External Affairs (MEA) from 1947 to 2015, using a sociological approach to institutions. We argue that the evolution of Indian diplomacy can be better understood by studying its production at a micro level, which relates both to the organisation of the MEA and its interactions with other actors of Indian diplomacy. This work shows that the vulnerability of the Indian MEA is determined by its structural weaknesses and its growing marginalisation within the foreign policy decision making process. This vulnerability restrains the MEA’s adaptation to the evolutions of globalisation. The adaptation is gradual and is manifested by the growing importance given to the practice of low diplomacy (economic, public and consular diplomacy). Nevertheless, it remains greatly limited and constrained by domestic imperatives of economic development. That explains, to a large extent, many of India’s prudent diplomatic decisions.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4