Permalien Courriel Export
Thèse
The Muslim civil ethic and the concerting of secularism : Islam in France and the Netherlands
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
The Muslim civil ethic and the concerting of secularism : Islam in France and the Netherlands
Éditeur
Description
1 vol. (VIII-469 p.) : ill. ; 30 cm + résumé en français (65 p.)
Est un fac-similé
The Muslim civil ethic and the concerting of secularism Islam in France and the Netherlands 2015
Notes
Thèse soutenue en co-tutelle
Ecole(s) Doctorale(s) : Institut d'études politiques (Paris). École doctorale
Partenaire(s) de recherche : Centre d'études et de recherches internationales (Paris) (Laboratoire)
Autre(s) contribution(s) : Olivier Roy (Président du jury) ; Catherine Wihtol de Wenden, Alberto Spektorowski, Amikam Nachmani (Membre(s) du jury) ; Olivier Roy, Amikam Nachmani (Rapporteur(s))
Bibliogr. p. 367-397
Note de thèse
Reproduction de Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2015
Reproduction de Thèse de doctorat : Science politique : Tel-Aviv university : 2015
N° national de thèse
FR 2015IEPP0002
Collaborateurs
Variantes de titres
Éthique musulmane civile et laïcité harmonieuse l’islam en France et aux Pays-Bas fre
Sujets
Classification Dewey
322.1
Résumé
Cette étude affirme que la grande majorité des musulmans européens promeut une laïcité harmonieuse, laquelle ne cherche pas à hiérarchiser les croyances religieuses et séculières dans les sociétés et les états démocratiques. cette étude interroge ce qui distingue les musulmans exprimant un soutien à une laïcité harmonieuse de leurs homologues européens, musulmans et non musulmans qui ne s’y reconnaissent pas. L’hypothèse principale avancée dans cette étude pose que les musulmans européens soutenant la laïcité harmonieuse ont connu un processus de transformation religieuse au cours duquel l’islam a été « ethnicisé » et conceptualisé devenant une source de valeurs pluralistes démocratiques largement partagées dans la société. cette étude définit cette constellation plurielle des valeurs socio religieuses comme étant l'éthique civile musulmane. Cet islam civil ethnicisé en plein essor permet d’expliquer l’approche particulière des musulmans quant à la laïcité harmonieuse. pour donner de la profondeur au cadre théorique ambitieux de notre étude et à l’hypothèse qui y est développée, nous sommes revenus à une analyse historique, l’hypothèse explorée étant, au final, validée par le travail de terrain quantitatif et qualitatif. Pour tester l’hypothèse selon laquelle un islam civil reformulé engendre un soutien des musulmans à une laïcité harmonieuse, cette étude a mené en France et aux Pays-Bas quatre-vingt-dix-sept entretiens avec des musulmans et a administré deux cents huit questionnaires avec des musulmans et des non musulmans. Ces pays constituent des cas d'étude intéressants dans une optique comparative. les preuves empiriques valident le cadre théorique et vérifient les relations entre adhésion à un islam civil reformulé et soutien à une laïcité harmonieuse. Ainsi, les résultats de cette étude montrent la pertinence de la méta théorie de la religion développée par weber ; ils révèlent son efficacité théorique et méthodologique pour explorer les relations entre religions éthiques et vie socio politique, en particulier pour analyser l’islam civil qui se développe actuellement en Europe et sa relation au concept de laïcité harmonieuse.
This study asserts that the vast majority of European Muslims endorse a concerted secularism, a concept pertaining to a non-hierarchic approach to religious and secular reason in democratic societies and states. This study asks what distinguishes these Muslims that show support for a concerted secularism from their European Muslim and non-Muslim counterparts that present different approaches to secularism. the primary hypothesis advanced in this study is that European Muslims that advocate concerted secularism have undergone a process of religious transformation in which Islam was ‘ethicized’ and conceptualized as a source for pluralistically fashioned familial and democratic values. This study refers to this pluralist constellation of social values as the Muslim civil ethic. This emerging ethicized civil Islam, it is argued, serves to explain Muslims’ distinct approach of concerted secularism. A scholarly review and historical analysis substantiates this study’s ambitious theoretical framework and ensuing working hypothesis, although the salience of the explored hypothesis is ultimately affirmed through the quantitative and qualitative fieldwork. to test the premise that a reformatted civil Islam engenders Muslims’ support for a concerted secularism, this study conducted 97 interviews with Muslims and 208 surveys with Muslims and non-Muslims in France and the Netherlands. These countries present compelling cases for a comparative research. the empirical evidence validates the theoretical framework and verifies the hypothesized relations between the reformatted civil Islam and the endorsement of concerted secularism. the findings of this study substantiate the germaneness and authority of weber’s meta-theory of religion and reveals its theoretical and methodological efficacy for general explorations into the relations between ethical religions and sociopolitical life, and in particular, the burgeoning civil Islam in present day Europe and its relation to the notion of concerted secularism.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4