Permalien Courriel Export
Thèse
Négocier l'asymétrie : les politiques extérieures européennes au regard des relations entre acteurs marocains et européens du gouvernement des migrations
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Négocier l'asymétrie : les politiques extérieures européennes au regard des relations entre acteurs marocains et européens du gouvernement des migrations
Éditeur
Description
Données textuelles
Reproduit comme
Négocier l'asymétrie les politiques extérieures européennes au regard des relations entre acteurs marocains et européens du gouvernement des migrations 2013
Autre édition
Le gouvernement asymétrique des migrations Maroc-Union européenne thèse pour le doctorat en science politique à l'Institut d'Études Politiques de Paris, École doctorale de Science Po, Centres d'études européennes et soutenue publiquement le 9 décembre 2013 2015
Autre support
Le gouvernement asymétrique des migrations Maroc-Union européenne thèse pour le doctorat en science politique à l'Institut d'Études Politiques de Paris, École doctorale de Science Po, Centres d'études européennes et soutenue publiquement le 9 décembre 2013 2015, cop. 2015
Notes
Titre provenant de l'écran-titre
Ecole(s) Doctorale(s) : Institut d'études politiques (Paris). École doctorale
Partenaire(s) de recherche : Centre d'études européennes (Paris) (Laboratoire)
Autre(s) contribution(s) : Pierre Lascoumes (Président du jury) ; Virginie Guiraudon, Frédéric Mérand, Alexis Spire, Didier Bigo, Nizar Messari (Membre(s) du jury) ; Frédéric Mérand, Alexis Spire (Rapporteur(s))
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2013
N° national de thèse
FR 2013IEPP0054
Collaborateurs
Variantes de titres
Negotiating asymmetry analysing European external policies through the relationship between Moroccan and European actors of the government of migrations eng
Sujets
Résumé
Cette thèse porte sur les relations entre le Maroc et l’Union européenne autour des questions migratoires depuis 1999, en particulier sur les négociations depuis 2003 d’un accord de réadmission, c’est-à-dire d’un accord organisant le retour forcé de migrants en situation irrégulière. À partir d’une approche postcoloniale, ce travail questionne l’eurocentrisme des analyses existantes des politiques extérieures de l’UE. L’objectif est de pluraliser les sujets des négociations internationales. Ceci passe d’abord par une étude de l’historicité et de la complexité institutionnelle des politiques migratoires marocaines. Ceci passe aussi par une analyse sociologique des pratiques de résistance des acteurs étatiques marocains aux pressions de l’Union européenne et des pays européens dans le domaine des politiques migratoires. Nous montrons ainsi que les négociations ne relèvent pas seulement du domaine des high politics, mais font aussi partie des pratiques quotidiennes d’acteurs administratifs engagés dans des luttes concurrentielles nationales et internationales. C’est dans ces luttes quotidiennes que transparaît la capacité d’action des acteurs marocains et la remise en cause de l’asymétrie des relations avec les pays européens.
This dissertation examines Morocco-EU negotiations on migrations since 1999, and specifically since 2003, when both partners started negotiating a readmission agreement. The purpose of such an agreement is to make it easier to deport undocumented migrants. Using a postcolonial approach, this work questions existing analyses of the EU’s external policy and their Eurocentric tendencies. The objective is to pluralize the subjects of international negotiations. The first step towards this objective is to study the historical and institutional complexity of Moroccan as well as European actors. A second important step is to offer a sociological analysis of resistance practices of Moroccan actors to pressures from the EU and European countries. I demonstrate in this work that negotiations, far from being limited to the realm of high politics, are part of the day-to-day practices of administrative actors who are engaged in national and international competition. It through the analysis of everyday contestations that one can understand the agency of Moroccan actors and the ways in which they constantly question the asymmetry of their relationships with European countries.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)

Voir aussi

 

inMedia v4.4