Permalien Courriel Export
Thèse
Les Frères musulmans égyptiens à la fin de l’ère Moubarak (2005-2010) : identité et projet politique
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 2012
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Les Frères musulmans égyptiens à la fin de l’ère Moubarak (2005-2010) : identité et projet politique
Éditeur
Description
1 vol. (599 p.) ; 30 cm
Notes
Thèse confidentielle jusqu'au 31 décembre 2013
Bibliogr. p. 568-599
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2012
N° national de thèse
FR 2012IEPP0068
Collaborateurs
Variantes de titres
The Egyptian Muslim Brotherhood’s political project at the end of the Mubarak era (2005-2010) eng
Sujets
Classification Dewey
320.962
Résumé
Cette thèse porte sur le projet politique des Frères musulmans égyptiens dans la seconde moitié des années 2000. Selon leur doctrine historique, le cœur de l’identité égyptienne est l’appartenance islamique ; la communauté fondamentale est (ou devrait être) la communauté panislamique des croyants, la umma ; et le seul critère de légitimité d’un système politique est la conformité de ses normes et pratiques à la charî‘a islamique. Mais le discours et les pratiques des Frères, après trois décennies de participation politique dans le cadre de l’Etat national égyptien, dont le régime semi-autoritaire n’est pas réellement islamique, indiquent une évolution et une complexification du projet politique frériste. Dans la seconde moitié des années 2000, les Frères revendiquaient toujours un système politique caractérisé par le respect de la charî‘a, tout en appelant à la démocratisation, à un Etat de droit et au respect des droits de l’homme. J'analyse ici la manière dont la lecture frériste de l’identité égyptienne influence leurs représentations de comment l’Etat devrait être structuré, du sens de la citoyenneté dans cet Etat et de comment il doit réguler la société. La conception frériste de l’identité égyptienne situe le pays dans une communauté de sens panislamique qui implique des obligations spécifiques, et des relations d’alliance avec les autres peuples de la umma. Les Frères insèrent l’Egypte dans des dynamiques de conflit plus larges entre un « projet américano-sioniste » et un « projet islamique », dont l’épicentre serait le conflit israélo-palestinien, et lui imposent les principes de solidarité avec les alliés et de résistance aux ennemis.
The subject of this thesis is the Egyptian Muslim Brotherhood’s political project in the second half of the 2000s. Historically, Brotherhood doctrine has been based on the principle that the heart of Egyptian identity is its islamic character; that the basic community is the pan-islamic umma; and that conformity of norms and practices to the islamic sharî‘a is the only criterion of legitimacy for a political system. However, after three decades of political participation within the framework of the Egyptian national State, in which the semi-authoritarian political regime is not really islamic, the Brotherhood’s discourse and practices indicate that its political project for the country has evolved and become more complex. In the second half of the 2000s, the Muslim Brothers still called for a political system characterized by compliance with sharî‘a norms, but also for democratization, the rule of law and respect for human rights. This thesis analyzes the way in which the Brotherhood’s conception of Egyptian identity influences their representation of how the State should be structured, of the meaning of citizenship in it, and of how the State should regulate society. The Muslim Brotherhood’s view of Egyptian identity situates the country within a pan-islamic ethical community, which implies specific obligations, and forming alliances with the other peoples of the umma. Their representation of Egypt integrates it within broader conflict dynamics between an “American-Zionist project” and an “Islamic project,” the epicenter being the Israeli-Palestinian conflict. This requires commitment to the principles of solidarity with its allies and resistance to its enemies.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4