Permalien Courriel Export
Thèse
L'invention d'une dispute territoriale : les fermes de Chebaa dans les relations entre la Palestine/Israël, la Syrie et le Liban (1920 - 2010)
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
L'invention d'une dispute territoriale : les fermes de Chebaa dans les relations entre la Palestine/Israël, la Syrie et le Liban (1920 - 2010)
Éditeur
Description
1 vol. (724 p.) : ill., cartes ; 30 cm
Notes
Sources et bibliogr. p. 583-612
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2013
N° national de thèse
FR 2013IEPP0002
Collaborateurs
Variantes de titres
The invention of a territorial dispute : Shebaa Farms and Israel/Palestine, Syria, Lebanon relations from 1920 to 2010 eng
Sujets
Classification Dewey
327.56
Résumé
Cette thèse porte sur la fabrique des "fermes de Chebaa", objet géo-historique désignant une dispute territoriale entre Israël, le Liban et la Syrie. Le contentieux, récemment construit (2000), n'avait jusqu'à maintenant jamais fait l'objet d'une étude approfondie. En s'appuyant sur un ensemble d'archives (françaises, britanniques, libanaises), un panel d'entretiens semi-directifs et l'analyse d'une littérature "grise" (livrets épiques, écrits autobiographiques), l’objet de ce travail de recherche est d’apporter un regard historique et conceptuel au processus d’émergence d’une dispute territoriale qualifiée d’ « invention » du fait de son apparition en génération spontanée. En s’inspirant des modèles proposés par la science politique et la sociologie, et tout particulièrement de plusieurs cadres théoriques construits par Hosbawm, Sahlins et Sayigh, nous avons cherché à rendre compte de trois « phases » dans la construction de la dispute des fermes de Chebaa : l’époque de « partition(s) » (1920-1967), tout d’abord, au cours de laquelle les luttes d’appropriation à plusieurs niveaux (étatique et non-étatique) structurent l’ambiguïté identitaire et frontalière du territoire ; la « dissolution(s) » (1967-2000), ensuite, qui contribue après la guerre des ‘Six-Jours’ à dévitaliser la région des fermes de Chebaa et à faire ‘disparaître’ le contentieux dans les logiques concurentielles et annexionnistes du triple-point de frontière ; et, enfin, la « dispute(s) » (2000 – 2010), caractérisée par « l’invention » du contentieux, la production de sens autour de l’objet politique et l’intégration de ce dernier aux logiques mobilisatrices et nationalistes des acteurs impliqués.
This dissertation analyses the emergence of the Shebaa Farms territorial dispute between Israel, Lebanon and Syria. The current dispute on this geo-historical object, dating back to 2000, has never been the subject of an extended study. By relying on the consultation of French, British and Lebanese archives, on semi-directive interviews and on the analyze of “grey” literature (i.e. “epic” notebooks and autobiographical writings), the purpose of this research was to examine this conflict from a historical and conceptual point of view. Because it apparently was spontaneously generated the Shebaa Farms dispute has been referred to as an “invention”. We have used political science and sociology models, in particular theoretical frameworks built by Hosbawm, Sahlins and Sayigh to document the three phases in the construction of the dispute: 1) the “partition” period (1920-1967), during which the Shebaa Farms’ ambiguous identity and contested borders emerged out of territorial appropriation struggles on both state and non-state levels; 2) the “dissolution” period (1967-2000) following the Six-day War that contributed to the devitalization of the Shebaa Farms border region and the “disappearance” of the dispute. This part deals with the Palestinian-Lebanese-Israeli conflict in the tri-border region;3) the “dispute” period (2000-2010), characterized by the emergence of the conflict, its geographical “invention” and the nationalist instrumentalization of this contested border by the actors involved. This part will analyse and interpret their strategies in the current conflict.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4