Permalien Courriel Export
Livre imprimé
Le vote normal : les élections présidentielles et législatives d'avril-juin 2012
Auteur
Éditeur Sciences Po, Les Presses
Année DL 2013, cop. 2013
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Titre
Le vote normal : les élections présidentielles et législatives d'avril-juin 2012
Éditeur
Description
1 vol. (429 p.) : tabl., graph., cartes, couv. ill. en coul. ; 21 cm
Collection
Notes
Notes bibliogr.
Collaborateurs
Sujets
Classification Dewey
326.644 4
Contenu
Introduction ; I - Les campagnes ; Chapitre 1 / Des campagnes sous l'emprise de la conjoncture ; Chapitre 2 / Les pratiques informationnelles durant la campagne présidentielle ; Chapitre 3 / Les figures contemporaines du leader au prisme de la campagne présidentielle ; II - Les résultats électoraux ; Chapitre 4 / La participation électorale : une bonne mobilisation à la présidentielle, un décrochage aux législatives ; Chapitre 5 / Le vote Mélenchon : le poids de l'héritage communiste et les limites d'une dynamique ; Chapitre 6 / La victoire étroite de François Hollande ; Chapitre 7 / Les incertitudes de l'écologie politique ; Chapitre 8 / La marginalisation centriste ; Chapitre 9 / De la défaite de Nicolas Sarkorzy : au triste dixième anniversaire de l'UMP ; Chapitre 10 / L'électorat de Marine Le Pen : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre ; III- L'après-élection ; Chapitre 11 / De la présidentielle aux législatives ; Chapitre 12 / François Hollande et le pouvoir ; Chapitre 13 / De l'hyperprésidence a la présidence normale ; Annexes ; Annexe 1 / Ephéméride 2011-2012 ; Annexe 2 / Les résultats des élections présidentielle et législatives ; Annexe 3 / Les cartes des élections présidentielle et législatives
Résumé
La 4e de couverture indique : " Les élections présidentielle et législatives d'avril-mai-juin 2012 ont abouti à l'expression d'un « vote normal ». Normal, au sens indiqué dès les années 1960 par le politiste américain Philip Converse, quand aucune force politique de circonstance ne parvient à détourner le vote d'une victoire annoncée depuis plusieurs années, en l'occurrence celle de la gauche. Normal, parce que l'un des candidats à la présidentielle, François Hollande, a opposé cette posture politique au comportement « anormal » ou « hors normes » de ses challengers successifs : Dominique Strauss-Kahn et Nicolas Sarkozy. Normal, enfin, parce que le vote sanction de 2012 a frappé de plein fouet le législatif et l'exécutif sortants, comme dans tous les pays européens en crise. Une telle « normalité » politique sera-t-elle tenable sur la durée de l'exercice présidentiel ? Une « présidence normale » est-elle une erreur de tempo dès lors que le pouvoir et sa majorité sont confrontés à des difficultés majeures et à une conjoncture hors du commun ?"
ISBN
978-2-7246-1345-2
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4