Permalien Courriel Export
Thèse
La démocratie par le bas : la société civile comme formule de démocratisation : l’exportation ambiguë d’une catégorie politique au sein de régimes autoritaires (Kirghizstan, Birmanie, Ouzbékistan)
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 2012
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
La démocratie par le bas : la société civile comme formule de démocratisation : l’exportation ambiguë d’une catégorie politique au sein de régimes autoritaires (Kirghizstan, Birmanie, Ouzbékistan)
Éditeur
Description
1 vol. (487 p.) ; ill., cartes ; 30 cm
Notes
Bibliogr. p. 395-435
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique. Relations internationales : Paris, Institut d'études politiques : 2012
N° national de thèse
FR 2012IEPP0013
Collaborateurs
Variantes de titres
Bottom-up democracy : international civil society assistance in authoritarian States (Kyrgyzstan, Burma, Ouzbekistan) eng
Sujets
Classification Dewey
327.5
Résumé
Notre thèse porte sur l’intégration de la notion de société civile aux entreprises de promotion démocratique menées de 1990 à 2010 en Ouzbékistan, en Birmanie/Myanmar et au Kirghizstan. Elle se propose d’expliquer le paradoxe entre sa mobilisation croissante par une multitude d’acteurs qui affirment en soutenir le développement et l’apparente consolidation de systèmes autoritaires dont ils entendent pourtant contribuer à la transformation. Proposant une réflexion sur l’évolution apparente de sa rationalité, de ses modalités et de ses effets, notre thèse entend ainsi contribuer à la compréhension des transformations de l’action internationale. Catégorie analytique devenue relais d’injonctions et d’interventions occidentales en faveur de la promotion démocratique, quelles sont la cohérence et l’effectivité réelle de la mise en œuvre de la société civile? Questionnant le statut de cette société civile, omniprésente et souvent insaisissable, la thèse se propose d’analyser son apparition sur la scène internationale, ses modalités de mise en œuvre, et les logiques politiques qu'elle condense, véhicule et articule en Ouzbékistan, au Kirghizstan et en Birmanie.Notre travail ne constitue donc pas une étude d’impact; il propose plutôt une analyse de la rationalité politique du recours à la société civile et de la nature des relations qu’il compose entre les acteurs externes de mobilisation et les agents locaux du changement social et politique.
The thesis focuses on the integration of the concept of civil society into international programs carried out from 1990 to 2010 in Uzbekistan, Burma / Myanmar and Kyrgyzstan. It seeks to address the paradox between the growing mobilization of the civil society formula and the apparent consolidation of authoritarian systems it aimed at transforming yet. Consequently, our thesis aims at understanding the transformations of the field of international democracy promotion: what are the coherence and effectiveness of the actual implementation of civil society? It includes three chapters analyzing the appearance of civil society on the international stage, its institutionnalization within international governmental and non-governmental actors and the political rationality that the formula condenses and articulates in Uzbekistan, Kyrgyzstan and Burma.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4