Permalien Courriel Export
Thèse
De la technologie comme instrument politique : les projets de liquéfaction du charbon et de véhicules hybrides et électriques en Chine
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 2011
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
De la technologie comme instrument politique : les projets de liquéfaction du charbon et de véhicules hybrides et électriques en Chine
Éditeur
Description
1 vol. (422 f.) : ill. ; 30 cm
Notes
Bibliogr. f. 347-383
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2011
N° national de thèse
FR 2011IEPP0070
Collaborateurs
Variantes de titres
Technology as a political tool : China's coal-to-liquids, and hybrid and electric vehicles eng
Sujets
Classification Dewey
351
Résumé
La technologie occupe une place de choix dans les discours chinois portant sur l'Etat moderne. La croissance chinoise est présentée par les dirigeants comme un rattrapage, une course à la modernité. Ce discours est diffusé à l'ensemble de la société et influence les choix de plusieurs acteurs notamment celui des entreprises. La technologie a une valeur: bureaucrates ou entrepreneurs vont l'utiliser pour servir leurs ambitions, ils vont l'intégrer dans leurs discours et la diluer avec la notion de sécurité économique. C'est ce processus que nous étudions, en nous focalisant sur la genèse de deux projets du secteur de l'énergie: la liquéfaction du charbon et les véhicules hybrides et électriques. Tous deux ont suivi un processus similaire: identification de la technologie comme prioritaire par le gouvernement central; développement d'importants projets par des entreprises étatiques subventionnées par l'Etat; développement de nouveaux projets par des entreprises privées et confrontation avec l'appareil étatique. Ces confrontations ne se résument pas à un secteur "privé" qui s'opposerait à des entreprises étatiques représentant un Etat accaparateur; car les acteurs non étatiques disposent d'un fort soutien des pouvoirs locaux.
Technology plays a very important role in Chinese discourse on the modern state. Chinese growth is considered by national leaders to be both a process of catching-up with the west and a race toward modernity. This discourse is disseminated to the whole society and at the same time influences the choices of many actors. Technology has a value: bureaucrats and entrepreneurs use it to accomplish their ambitions. They assimilate it in their discourse and incorporate it into notions such as economic security and nationalism. This thesis focuses on this process, and more precisely, on the genesis of two projects from the energy sector: coal-to-liquids and hybrid and electric vehicles. These two projects have followed a similar path: the central government first identified the technology as being a priority, then state-owned enterprises developed important projects using this technology with support from the state, finally private companies developed similar projects. This then has led to a showdown with China. However, this is not a grabbing-hand state vs. private sector showdown, since these non-state-owned actors have benefitted from strong local government support.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4