Permalien Courriel Export
Thèse
Les défaites électorales : le cas du Parti des travailleurs dans le Rio Grande do Sul (Brésil), 1982-2008
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 2011
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Les défaites électorales : le cas du Parti des travailleurs dans le Rio Grande do Sul (Brésil), 1982-2008
Éditeur
Description
1 vol. (545 p.) : ill. ; 30 cm + 1 CD-ROM (annexes)
Notes
Bibliogr. p. 416-441
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2011
N° national de thèse
FR 2011IEPP0024
Collaborateurs
Variantes de titres
Electoral defeats : the case of the Workers' Party in Rio Grande do Sul (Brazil), 1982-2008 eng
Sujets
Classification Dewey
324
Résumé
Ce travail prétend contribuer à une meilleure compréhension d’une notion a priori banale mais in fine complexe : la défaite électorale. Le thème de la défaite a jusqu’alors été peu étudié en science politique. Pourtant, nous postulons que l’entrée par les défaites pourrait permettre de mieux saisir certains enjeux de la compétition politique. Pour poser les bases d’une conceptualisation – puis d’une théorisation – de la défaite électorale, nous développons une analyse processuelle et multi-niveau, centrée sur le personnel politique du Parti des travailleurs dans l’Etat du Rio Grande do Sul (PT/RS), au Brésil. Notre travail combine des instruments méthodologiques qualitatifs et quantitatifs. Nous nous attachons d’abord à classer les défaites électorales du PT/RS en fonction de leurs caractéristiques. Nous identifions trois types de défaites électorales : les défaites fondatrices, les défaites de positionnement et les défaites de retrait. Puis nous présentons les différences et les points d’articulation entre défaite et échec, deux notions trop souvent posées comme synonymes. Cela nous amène à proposer un modèle mathématique pour repérer, dans le flot des résultats électoraux, d’éventuelles situations d’échec électoral. Nous étudions enfin certains enjeux des défaites électorales pour le personnel politique professionnel (élus et collaborateurs). Nous nous intéressons notamment aux mécanismes rhétoriques défensifs employés par les battus, à l’évolution de leur rapport à la politique et au politique, ainsi qu’aux mobilités professionnelles post-défaites. Nous évaluons ainsi le poids des différents types de défaites électorales dans les cheminements politiques individuels.
This work aims to contribute to a better understanding of the notion of electoral defeat. Defeat has been very little studied in political science. Nevertheless, we try to establish here that the analysis of political defeats allows us better to understand some of the stakes involved in political competitions. In order to first conceptualize – so as to be able to then theorize – electoral defeats, we have taken into account both temporal and spatial criteria (process and multi-level analysis), basing our study on the Workers' Party’s staff in Rio Grande do Sul (PT/RS), Brazil. This work mobilizes both qualitative and quantitative methodological instruments. First, it attempts to establish a typology of the electoral defeats of the PT/RS. Three types of electoral defeats have been identified: founding defeats, positional defeats and exit-defeats. Then, special emphasis has been brought on distinguishing and articulating the two often confused notions of defeat and failure. Based on this distinction we have elaborated a mathematical model capable of identifying potential situations of electoral failure amidst the reams of electoral statistics. Finally we have studied the effects of electoral defeats on the professional political staff (elected representatives and their assistants). We focused in particular on the rhetorical defense mechanisms used by the defeated candidates, the evolution of their attitudes towards politics and policy, and the professional mobility of the political staff after electoral defeats. We have also tried to evaluate the importance of different types of electoral defeats in individual political careers.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4