Permalien Courriel Export
Thèse
Dynamique de conflit dans la construction d’un État contemporain : le cas de la République d’Arménie et de la question du Haut-Karabakh
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 2011
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Dynamique de conflit dans la construction d’un État contemporain : le cas de la République d’Arménie et de la question du Haut-Karabakh
Éditeur
Description
2 vol. (788 f.) : ill., carte ; 30 cm
Notes
Sources et bibliogr. f. 673-717
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2011
N° national de thèse
FR 2011IEPP0007
Collaborateurs
Variantes de titres
Dynamics of conflict in contemporary state building the case of the Republic of Armenia and the Nagorno-Karabakh conflict eng
Sujets
Classification Dewey
320.947 5
Résumé
Cette recherche fait l’hypothèse que le conflit politique et militaire du Karabakh, opposant, depuis 1988, trois anciennes entités de l’URSS, une région autonome, le Haut-Karabakh, et deux républiques de l'Union, l’Azerbaïdjan et l’Arménie, est un déterminant essentiel de la construction de l’Etat arménien contemporain. Ce travail cherche à démontrer que la structure spécifique d’un conflit politico-militaire joue un rôle moteur dans une entreprise contemporaine de construction de l’Etat. D’une part, en tant que question nationale, le conflit du Karabakh est le moteur de l’élaboration d’une pensée et d’un projet politique national centré autour de l’Etat ; d’autre part, en tant que conflit armé, le conflit du Karabakh encourage la mise en place des institutions militaires et de sécurité de l’Etat.Le rapport du conflit du Karabakh et de l'Etat arménien est différent de celui d'une guerre de libération nationale résultant en la création d’Etats sur une base nationale : il consolide l’Etat arménien existant en indiquant des modalités de construction spécifiques. Depuis la première expérience d’Etat arménien moderne en 1918 jusqu’à celle contemporaine, le conflit du Karabakh est à la fois un déterminant majeur de la construction de l’Etat arménien, en même temps qu’il est un symptôme de la spécificité de la place de l’Etat dans ce nationalisme. Le rapport entre le conflit du Karabakh et la constitution de l’Etat arménien est considéré selon trois dimensions : statut politique d’une nation ; appareil garantissant la sécurité nationale ; et mode d’exercice du pouvoir politique, de manière analytique pour la période 1988-1999, et synthétique pour la période 1999-2008.
The dissertation argues that the Karabakh conflict, a political and military conflict that has, since 1988, opposed three entities in the ex-USSR –the autonomous region of Nagorno-Karabakh and the two Union republics of Azerbaijan and Armenia- is a major factor in the building of the Armenian state. This research will seek to demonstrate that a specific type of political-military conflict plays a dynamic role in a contemporary endeavour of statehood building. On the one hand, as part of the national question, the Karabakh conflict has been the driving force of a state-centered political thinking and acting. On the other, as a military conflict, it led the crafting of such state institutions as were needed to ensure state security. Compared to national liberation wars leading to creation of states on a national basis, the relationship between the Karabakh conflict and the contemporary Armenian state is different: the conflict has not created the state; rather it has consolidated it in specific, conflict-induced ways. Since the first experience of a modern Armenian state in 1918 to the contemporary one, the Karabakh conflict is both a major determinant in state-building and a symptom of the state’s place in Armenian nationalism. The relationship between the Karabakh conflict and the Armenian state is interpreted along three dimensions: definition of a nation’s political status; creation of an apparatus ensuring national security; and mode of exercise of political power. This is done analytically for the period 1988-1999, 1999 being a rupture year, and synthetically for the period afterwards, from 1999 to 2008.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4