Permalien Courriel Export
eBook
Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique
Auteur
Éditeur [diffusion] Cairn.info
Année 2010
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique[ressource électronique]
Édition
4e éd
Éditeur
Description
données textuelles
Collection
Est un fac-similé
Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique 2001
Notes
Titre provenant de l'écran d'accueil
HTML et PDF
Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus
Contenu
Pages de début
Avant-propos
Introduction générale
Partie 1. L'Antiquité
Socrate (469-399 av. J.-C.) et Platon (427-347 av. J.-C.) : la juste mesure et la vie bonne
Aristote (384-322 av. J.-C.) : prudence, action et vie heureuse
Les socratiques : vertu et plaisir
Les sophistes : l'utile et le bien parler
L'épicurisme : le retranchement éthique
Le stoïcisme grec et romain : cohérence, maîtrise de soi et vie heureuse
Le discours juridique et moral de l'utilitas à Rome
Le discours antique du bonheur
Partie 2. Christianisme et Moyenge
Le tournant chrétien : la loi de la charité
Les Pères de l'Église, d'Origène (v. 185-253) à Augustin (354-430)
Les millénarismes du christianisme antique et médiéval
Le Policraticus de Jean de Salisbury (1115/20-1180) : une éthique royale du salut public
Le Moyenge latin jusqu'à la fondation des universités : amour de Dieu, bonheur et charité
Les scolastiques, Bonaventure (v. 1220-1274), Thomas d'Aquin (1225-1274), Duns Scot (1265-1308) : béatitude, loi naturelle et pauvreté
De Boèce de Dacie (v. 1260) à Dante (1265-1321) : la philosophie morale et politique de l'aristotélisme radical
Partie 3. La Renaissance
Le renouveau humaniste italien : vie active ou vie contemplative ?
Machiavel (1469-1527) : l'ethos politique de grandeur et de liberté
Luther (1483-1546) : obéir à l'autorité
Calvin (1509-1564) : le bonheur, l'utile et le mesurable
Montaigne (1533-1592) : la naissance de la subjectivité moderne
Le discours de la raison d'État
Thomas More (1478-1535), Tommaso Campanella (1568-1639) : l'eudémonisme utopique
Partie 4. L'âge classique
Le discours de la police et de l'arithmétique politique (xvie-XVIIIe siècle)
Les moralistes français du xviie siècle : la suprématie de l'amour-propre et de l'intérêt
Descartes (1596-1650) : bonheur et utilité
Hobbes (1588-1679) : les fondements de la théorie du bonheur
Pascal (1623-1662) : le bonheur inaccessible
Malebranche (1638-1715) : amour-propre et amour de l'ordre
Spinoza (1632-1677) : la voie de la liberté et de la béatitude
Locke (1632-1704) : bonheur et obligation morale
Leibniz (1646-1716) : une philosophie chrétienne du bien public
La théorie du droit naturel au xviie siècle : l'utilité comme enjeu du droit et du contrat
Fénelon (1651-1715) et Bossuet (1627-1704) : la Querelle sur le pur amour
Partie 5. Les Lumières
Mandeville (1670-1732) : le scandale de la prospérité du vice
Shaftesbury (1671-1713) : sens moral et culture de la communauté
Hutcheson (1694-1746) : des bons sentiments au calcul de l'utilité
De Boisguilbert (1646-1714) aux physiocrates : de la politisation de l'économie à l'économicisation du politique
Montesquieu (1689-1755) : « Comment un Persan parvient-il à être heureux ? »
La Mettrie (1709-1751) : le bonheur de l'homme machine
Rousseau (1712-1778) : l'idée d'un peuple heureux
Hume (1711-1776) : la science de la nature humaine
Adam Smith (1723-1790) et son « problème » : égoïsme et sympathie
Ferguson (1723-1816) : l'invention de la société civile
La science de la police et l'État de bien-être (Wohlfahrtsstaat) en Allemagne
Kant (1724-1804) : le bonheur et la religion dans les limites de la morale
Jeremy Bentham (1748-1832) et le principe d'utilité
Le républicanisme américain : Jefferson (1743-1826) et la poursuite du bonheur
Partie 6. Le long xixe siècle
L'utilitarisme et la naissance des sciences sociales
Les socialismes français
Hegel (1770-1831) : le bien au-delà du besoin
Pierre Leroux (1797-1871) : prophète et critique du « socialisme »
Marx (1818-1883) : utilitarisme, exploitation et bonheur communiste
Auguste Comte (1798-1857) : l'espoir d'une politique scientifique
John Stuart Mill (1806-1873) : un utilitariste anti-utilitariste ?
Les libéralismes français anti-utilitaristes : G. de Staël (1766-1817), B. Constant (1767-1830) et A. de Tocqueville (1805-1859)
Kropotkine (1842-1921) : l'économie libertaire
Arthur Schopenhauer (1788-1860) : le bonheur illusoire
Nietzsche (1844-1900) : la vie contre l'utile
Jean-Baptiste Say (1767-1832), Léon Walras (1834-1910) : le marginalisme et la démoralisation de l'utile
Partie 7. Le court xxe siècle
Georg Simmel (1858-1918), Max Weber (1864-1920), Max Scheler (1874-1928) et la tradition sociologique allemande : grandeur et misère de l'homme économique
Durkheim (1858-1917) : la mesure du social
L'utilitarisme anglais après John Stuart Mill (1806-1873) : Henry Sidgwick (1838-1900) et George Edward Moore (1873-1958)
Le pragmatisme américain. Charles Sanders Peirce (1839-1914), William James (1842-1910), John Dewey (1859-1952), George Herbert Mead (1863-1931)
Heidegger (1889-1976) : portrait du philosophe en politique
Hannah Arendt (1906-1975) : la banalité du mal
Carl Schmitt (1892-1985) et Hans Kelsen (1881-1973) la querelle du droit : positivisme, décisionnisme et utilitarisme
Georges Bataille (1897-1962) : le « pur bonheur » anti-utilitariste
Les communautariens et la critique de l'individualisme libéral, Alasdair MacIntyre, Charles Taylor, Michael Walzer
Emmanuel Levinas (1906-1995) : bonheur, bonté, partage
Hans Jonas (1903-1993), philosophe de la nature
Partie 8. Débats contemporains
Discussion publique et intérêt général De l'École de Francfort à Jürgen Habermas
Àpartir de John Rawls, la querelle de l'utilitarisme et de l'anti-utilitarisme Libéraux, libertariens et communautariens américains
Le désintérêt pour l'intérêt : droits de l'homme et démocratie
Raison, motivation et morale dans la philosophie morale analytique
Pages de fin
ISBN
978-2-70713-421-9
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4