Permalien Courriel Export
Article de revue
Jezebels and victims : Antillean women in postwar France, 1946-1974
Auteur
Document principal French Historical Studies <P 8° 2172>
Titre de la parution French historical studies
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Jezebels and victims : Antillean women in postwar France, 1946-1974
Document principal
French Historical Studies

Description
(2010,Summer) vol.33: n°3, p.475-495
Notes
Fait partie d'un numéro spécial
Sujets
Résumé
Une double représentation des femmes noires de Martinique et de Guadeloupe - victimes de l'exploitation sexuelle et "Jézabels" dépourvues de toute inhibition - marque à la fois les politiques françaises d'immigration et le discours nationaliste antillais. Dans la période qui a suivi la seconde guerre mondiale ces femmes sont perçues par les autorités françaises comme la source d'une surpopulation qui crée à son tour les conditions du sous-développement des îles, rendant nécessaire le recours à l'immigration organisée. Pour les nationalistes, l'immigration organisée et la condition des Antillaises en France symbolisent la persistance de l'hégémonie française.
Origine de la notice
FNSP (SUDOC)
 

inMedia v4.4