Permalien Courriel Export
Thèse
L'armée turque, conservatoire de la tradition kémaliste : contribution à l'étude des relations armée-pouvoir dans la Turquie contemporaine
Auteur
Éditeur ANRT
Année 2000
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
L'armée turque, conservatoire de la tradition kémaliste[Microforme] : contribution à l'étude des relations armée-pouvoir dans la Turquie contemporaine
Éditeur
Description
2 microfiches ; 105 x 148 mm
Collection
Notes
379 réf.
Note de thèse
Reproduction de Thèse de doctorat : Science politique : Toulouse 1 : 2000
N° national de thèse
FR 2000TOU10015
Collaborateurs
Variantes de titres
The Turkish army, protectors of the Kemalist tradition : contribution to the study of relations army-power in contemporary Turkey eng
Sujets
Classification Dewey
322.5
Résumé
Cette thèse a pour objectif d'analyser une question cruciale pour la Turquie : les relations armée-pouvoir, dans la perspective du problème de la démocratisation et de la démilitarisation du système politique turc. La fréquence des prises de pouvoir par l'armée et la banalisation de sa participation à la vie politique conduisent à se pencher sur la question du processus de démocratisation. L'influence de l'appareil militaire sur le pouvoir politique civil est conditionnée et déterminée aussi bien par les caractéristiques socio-politiques, économiques et culturelles de la sociéte turque que par les caractéristiques organisationnelles de son armée. A l'arrière-plan, le pouvoir et l'influence des officiers se sont renforcés au fil du temps au détriment du pouvoir politique. Ce dernier a indiscutablement laissé le champ libre aux forces armées, notamment pour ce qui est de la Question kurde et de la montée en puissance des mouvements islamistes. Une analyse complète des relations civilomilitaires en Turquie est étroitement liée à la définition exacte du problème kurde. Deux principales questions continuent à préoccuper la Turquie depuis l'émergence de son expression nationale contemporaine : la démocratisation et la démilitarisation du système politique turc. Ces problèmes dépendent de la nature des relations civilo-militaires et de l'interprétation du principe de laïcité, lui-même conditionné par la nature des relations entre islam et politique. Le caractère récurrent de ces deux questions conduit à se demander si elles ne constituent pas la principale origine du blocage répétitif du système démocratique et parlementaire : en effet, l'armée turque devient aujourd'hui un facteur déterminant du système politique turc grâce à sa position stratégique, ainsi le Conseil national de sécurité, directement impliqué dans les rapports politiques et sociaux, devenant un véritable " gouvernement de l'ombre ".
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4