Permalien Courriel Export
Thèse
La conception régionaliste de l'Asie-Pacifique : une étude de son évolution à travers le développement et l'institutionnalisation de ses organisations internationales
Auteur
Éditeur ANRT
Année 2001
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
La conception régionaliste de l'Asie-Pacifique[Microforme] : une étude de son évolution à travers le développement et l'institutionnalisation de ses organisations internationales
Éditeur
Description
4 microfiches ; 105 x 148 mm
Collection
Notes
345 ref.
Note de thèse
Reproduction de Thèse de doctorat : Science politique : Paris 1 : 1998
N° national de thèse
FR 1998PA010311
Collaborateurs
Variantes de titres
The Asia-Pacific conception of regionalism : a study of its evolution by way of the development and institutionalization of its international organizations eng
Sujets
Classification Dewey
327
Résumé
Depuis ces cinquante dernières années, le régionalisme sous forme de coopération économique et politique s'est développé à une vitesse vertigineuse. Désormais, trois pôles, que Ohmae appela la Triade - et dont les piliers sont les Etats-Unis, l'UE et le Japon - dominent le monde économique des échanges commerciaux. A travers ces trois régions, nous découvrons que l'UE forme un régionalisme intraverti, l'ALENA - un régionalisme extraverti et l'APEC - un régionalisme ouvert. En effet, l'Asie-Pacifique, avec ses diversités, joue de l'interdépendance des Etats de la région et essaie de trouver une nouvelle voie pour son développement économique et politique. Pour des raisons économique, politique et militaire, l'Asie-Pacifique ne peut pas être scindée en deux blocs (Asie - Amérique). Car, non seulement les deux côtes du Pacifique sont interdépendantes en matière des échanges commerciaux, mais la stabilité militaire de l'Asie de l'Est dépend beaucoup des USA. En étudiant les différentes OI de l'Asie-Pacifique comme PBEC, PECC, APEC, CSCAP, ASEAN, etc., nous arrivons à formuler une nouvelle définition du régionalisme se basant sur l'existence des liens de solidarité et d'interdépendance au niveau international, reposant sur les trois piliers que sont le partenariat en matière d'économie, de politique et de securité. C'est ce partenariat qui se fait au nom de l'intérêt des peuples et des Etats concernés, grâce au développement d'un ordre juridique qui est, certes international, mais avant tout propre aux intéressés. Il se fait également dans une logique qui veut non seulement rendre la guerre impossible mais aussi construire un "bien" commun, sans que n'interfèrent dans cette relation des questions de continuité géographique, de proximité culturelle, raciale ou religieuse. En effet, la coopération régionale regroupant la plupart des pays de l'Asie-Pacifique est naturelle mais il faut qu'elle soit aussi forcée, si ce groupe veut jouer un rôle conséquent dans l'avenir.
In the past fifty years, regionalism in the form of economic and political cooperation has been developing at a rapid speed throughout the world, forming three major "blocs" in which the USA, the EU and Japan are the three pillars who actually dominate the world by way of commercial exchange. Kenichi Ohmae describes it as a "triad". In comparison, the EU distinguishes himself by its unity and represents an introverted regionalism, while NAFTA represents an extroverted regionalism and APEC is characterized by open regionalism. Specifically, the Asia-Pacific region, with its rich diversity, draws on various states, need for interdependence and breaks new paths towards a new economic and political development. For economic, political and military reasons, the Asia-Pacific cannot afford to be divided into blocs. Not only economically are the two sides of the Pacific closely interdependent, but also in terms of regional stability and security, with Asian countries needing the strong support of the USA. From our study of Asia-Pacific international organizations like PBEC, PECC, APEC, CSCAP, ASEAN etc., we can formulate a new definition of regionalism which is based on the existence of ties of solidarity and interdependence on an international level, with close partnership in matters of economy, politics and security forming three pillars at its foundation. This partnership is created in the name of peoples and states concerned, thanks to the development of a legal order that is doubtless of an international nature, but above all peculiar to the interested parties. It is also based on a logic which not only pursues to make war impossible but also to build a common well-being whose legitimity is not undermined by such factors as geographical continuity or cultural, racial and religious affinity. In fact, a regional cooperation, that regroups the most of the Asia-Pacific states, is normal and the same time forced if this group want to play an essential role in the future.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4