Permalien Courriel Export
Article de revue
Sociologie des musiques populaires
Auteur
Document principal Réseaux (Issy-les-Moulineaux) <P 8° 5708>
Titre de la parution Réseaux / CNET [Centre national d'études des télécommunications]
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Titre
Sociologie des musiques populaires
Document principal
Réseaux (Issy-les-Moulineaux)

Description
(2007) vol.25: n°141-142, p.9-324 : tabl., graph.
Notes
Numéro spécial. - Résumés en anglais. - Bibliogr.
Collaborateurs
Sujets
Contenu
Le Guern, Philippe. En arrière la musique ! Sociologie des musiques populaires en France
Frith, Simon. Une histoire des recherches sur les musiques populaires au Royaume-Uni
Osborne, Richard. De l'étiquette au label
Touché, Marc. Muséographier les "musiques électroamplifiées" : pour une socio-histoire du sonore
Beuscart, Jean-Samuel. Les transformations de l'intermédiation musicale : la construction de l'offre commerciale de musique en ligne en France
Frith, Simon. La musique "live", ça compte ...
Hesmondhalgh, David. Musique, émotion et individualisation
Le Guern, Philippe. Aimer l'Eurovision, une faute de goût ? Une approche sociologique du fan club français de l'Eurovision
Teillet, Philippe. Le "secteur" des musiques actuelles : de l'innovation à la normalisation ... et retour ?
Guibert, Gérôme. Les musiques amplifiées en France : phénomènes de surfaces et dynamiques invisibles
Résumé
Les musiques populaires et leur socialisation ont connu à la fin du 20e siècle de grands bouleversements. Outre les transformations de l'industrie musicale, un grand nombre de mutations sont intervenues dans ce domaine : l'éclatement des frontières entre amateurs et professionnels grâce à la démocratisation des technologies d'enregistrement ; les déterminants (sexe, âge, etc.) dans la constitution du goût musical ; les nouveaux modes d'appropriation et de reconfiguration des sociabilités autour de la musique ; les effets des politiques publiques. L'évantail de travaux présentés dans ce numéro reflète la vitalité du champ. Confrontations de textes français et britanniques avec des contextes politiques et sociaux différents. Le choix du terme "musiques populaires" pour désigner les musiques regroupées, s'il est commun dans les deux pays n'y a pas la même signification et pose la question des catégories d'analyse : qu'est-ce qu'un goût musical populaire aujourd'hui ?
Origine de la notice
FNSP (SUDOC)
 

inMedia v4.4