Permalien Courriel Export
Article de revue
Who "won" Libya ? : the force-diplomacy debate and its implications for theory and policy
Auteur
Document principal International Security <P 8° 4045>
Titre de la parution International security
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Who "won" Libya ? : the force-diplomacy debate and its implications for theory and policy
Document principal
International Security

Description
(2005/2006,Winter) vol.30: n°3, p.47-86
Sujets
Résumé
La diplomatie coercitive américaine déployée contre la Libye se divise en trois phases : la stratégie de sanctions unilatérales et d'emploi de la force militaire du Président Reagan, qui s'est soldée par un échec, les résultats mitigés de la stratégie plus multilatérale des administrations Bush et Clinton, puis les succès obtenus grâce à des négociations secrètes entamées de concert avec la Grande-Bretagne à la fin des années Clinton, et poursuivies sous la présidence de George W. Bush jusqu'à la décision annoncée par la Libye de mettre fin à ses programmes d'armes nucléaires. Cette différenciation met en évidence l'importance d'une stratégie équilibrée conjugant la proportionnalité, la réciprocité et la crédibilité, prenant en compte les contraintes internes et internationales du moment et la vulnérabilité de l'Etat à convaincre, ainsi que le rôle des élites nationales.
Origine de la notice
FNSP (SUDOC)
 

inMedia v4.4