Permalien Courriel Export
Article de revue
Le réformisme au défi du capitalisme dissociatif
Auteur
Document principal Revue de la Confédération française démocratique du travail <P 8° 2042>
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Le réformisme au défi du capitalisme dissociatif
Document principal
Revue de la Confédération française démocratique du travail

Description
(2004-07/08) n°66, p.4-12
Notes
Fait partie d'un numéro spécial
Sujets
Résumé
En raison de l'éventrement du cadre national dans lequel les compromis sociaux se fabriquaient, nous sommes passés d'un capitalisme stabilisé à un capitalisme dissociatif. La mondialisation a modifié le rapport de force entre le travail et capital au détriment du travail. Le capital bénéficie de deux atouts essentiels qui se complètent : il est incomparablement plus mobile que le travail parce que les obstacles qui freinaient sa circulation ont été levés. Il est par ailleurs créateur de savoir, qui par nature se joue des frontières. Face à ce changement, le réformisme ne va plus de soi, les salariés étant incités davantage à résister qu'à changer. Il faut donc renouveler la critique du capitalisme dissociatif pour réinventer le compromis social en donnant la priorité au développement d'une normativité sociale.
Origine de la notice
FNSP
 

inMedia v4.4