Permalien Courriel Export
Article de revue
Notes sur le pouvoir du faux
Auteur
Document principal Débat (Paris, 1980) <P 8° 4287>
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
Notes sur le pouvoir du faux
Document principal
Débat (Paris, 1980)

Description
(2002-01/02) n°118, p.49-58
Notes
Fait partie d'une suite d'articles
Sujets
Résumé
Issus du marxisme et du nationalisme, les deux discours dominants sur l'identité africaine, l'afroradicalisme, qui prétend fonder une politique dite révolutionnaire, soit-disant pour rompre avec l'impérialisme et la dépendance, y compris par la violence, et le nativisme, qui propose un retours à une africanité mytique, ont posé les mauvaises questions. Il ne saurait y avoir de discours sur les formes contemporaines de l'identité africaine, sans tenir compte du génie hérétique qui est au fondement de la rencontre entre l'Afrique et le monde, ni considérer ce qui fait l'originalité de cette expérience africaine : faiblesse des continuités, absence de ruptures nettes, force irrésitiblre de l'enroulement.
Origine de la notice
FNSP
 

inMedia v4.4