Permalien Courriel Export
Thèse
L'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est : l'adaptabilité d'un système régional
Auteur
Éditeur [s.n.]
Année 1996
Exemplaires
Notices liées
Notice détaillée
Auteur
Titre
L'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est : l'adaptabilité d'un système régional
Éditeur
Description
3 vol. (796 f.) : cartes ; 30 cm
Notes
BIbliogr.
Note de thèse
Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 1996
N° national de thèse
FR 1996IEPP0035
Collaborateurs
Variantes de titres
The Association of South-East Asia Nations the adaptability of a regional system eng
Sujets
Résumé
L'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) surprend par l'originalité de sa formule. Le régionalisme mis en place en août 1967 ne peut être comparé au modèle de référence que constitue la Communauté européenne et pourtant, vingt-cinq ans après sa création, il a fait ses preuves. L'objet de cette thèse est d'éclairer la spécificité du système régional ASEAN et de tester sa capacité de résistance à l'épreuve d'une double fracture : la fin de l'ordre bipolaire et l'émergence des entités transnationales. L'hypothèse de départ est que les appareils étatiques sont allés chercher sur la scène régionale une source de légitimité supplémentaire. L'identité de l'association est donc indissociable de celle des Etats (Brunei, Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thailande, Vietnam) qui la composent. Le lien de causalité entre la nature des régimes politiques et l'organisation régionale apparait dans sa structure et ses mécanismes : sa logique et sa dynamique relèvent du domaine exclusif des Etats. La structure est souple et les règles consensuelles : l'expérience de l'ASEAN tendrait à prouver que le développement institutionnel ne saurait être confondu avec les progrès d'un processus régional.
The Association of South-East Asia Nations (ASEAN) strikes by the originality of its formula. The regionalism set up in August 1967 cannot be compared with the model of reference of the European Community ; yet, 25 years after its creation, it has been showing its strength and resistence. The purpose of this work is to throw light on the originality of the regional system and to test its resilience after a double fracture : the end of bi-polarity and the emergence of transnational units. Our postulate is that state machineries found a supplementary source of legitimity in the regional space. The association identity is thus inseparable with those of the member states (Brunei, Indonesia, Malaysia, Philippines, Singapore, Thailand and Vietnam). The causal link between the nature of political regimes and the regional organization appears in its structure and mecanisms : its logic and dynamism come under the authority of the States. The structure is flexible and the rules are consensual. The experience of ASEAN seems to prove that institutional development should not be confused with the progress of a regional process.
Origine de la notice
Abes (SUDOC)
 

inMedia v4.4